Animes/Manga

Venez parler de tout et de rien ou de vos problème selon votre humeur

Moderator: [MGK] Eole

User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Au rang des nombreuses bizarreries japonaises :
[SGKK-TMD] Beelzebub - 02 (1280x720 H264 AAC) [D102A229].mkv_snapshot_10.41_[2011.01.24_22.21.35].jpg
Les japonais sont suffisamment fan des acteurs français pour les placer un peu partout. On avait aussi eu droit à Jean Reno en héros du troisième volet la très bonne série de jeux Onimusha.
Spoiler :
Image
User avatar
[MGK]nano
Ggrrooiinn
Posts: 2402
Joined: Sun 21 Oct 2007 17:48

Re: Animes/Manga

Post by [MGK]nano »

Je viens de finir Higashi no eden... Et je reste un peu sur ma faim, surtout que l'anime est vraiment génial (avec l'opening :bave:).
Est-ce que le scénario est approfondi dans les films ?
Spoiler :
User avatar
Vitro
Posts: 652
Joined: Mon 23 Mar 2009 21:23
Anti-bot/spam: Non
Location: In

Re: Animes/Manga

Post by Vitro »

Rha mais nano, je t'ai dit de regarder les films qui sont la suite des épisodes parce que, oui, cette série est sympa mais pas vraiment complète et que, oui, les films sont tout aussi bien que l'anime ! u_u
Spoiler :
J'ai vu que le premier cependant. :siffle:
Image
"je roule ensemble"

Spalk, prophète ivoirien.
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Comme le dit Vitro, les films sont la suite direct de la série. Par contre nos avis divergent ensuite, à l'inverse d'Angel Beat! c'est moi qui vais faire mon rabat joie cette fois-ci. ^^
J'ai vu les deux et les deux m'ont déçus. Où plutôt aucun des deux ne m'a convaincu. Peut être parce que ça faisait un moment que j'avais fini la série et donc difficile de se remettre dedans. Mais j'ai vraiment moins accroché que dans la série. D'ailleurs en jetant un œil à mon animelist j'ai vu que les notes que j'avais donné reflète ma déception. 9/10 pour la série, 7/10 pour le film 1 et 5/10 pour le film 2.
Le découpage et le rythme épisodiques participent beaucoup à ce qui fait le charme de la série je pense. Dans l'esprit Higashi no Eden se rapproche beaucoup plus des séries américaines que des animes japonais de mon point de vue.
User avatar
[Mgk] Beta
Posts: 186
Joined: Mon 30 Aug 2010 12:32
Anti-bot/spam: Non

Re: Animes/Manga

Post by [Mgk] Beta »

Lu les amis, je me demandais si quelqu'un avait un bon tuyaux a propos du manga Hunter X Hunter car arrivé à un certaine épisode ( le 50 je crois ) il n'y à pas la suite ... Ce qui m'attriste pleinement :s
User avatar
Vitro
Posts: 652
Joined: Mon 23 Mar 2009 21:23
Anti-bot/spam: Non
Location: In

Re: Animes/Manga

Post by Vitro »

Spoiler :
Image
Image
"je roule ensemble"

Spalk, prophète ivoirien.
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

En VOSTFR j'en ai aucune idée, par contre en VOSTA tu as ce torrent avec tous les épisodes et OAV :
http://www.nyaa.eu/?page=torrentinfo&tid=45256
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Allez, je profite des vacances, c'est parti pour un petit post sur 3 animes que je regarde en ce moment. :mouton2:

Bakuman
Spoiler :
Image
- Type : TV
- Épisodes vus : 17/25
- Diffusion : 2 octobre 2010 au ?
- Genres : Comédie, Romance, Shounen

Synopsis :
Moritaka Mashiro et Akito Takagi sont deux étudiants, l'un est doué pour le dessin, l'autre pour l'écriture. À force de persuasion, Takagi réussi à convaincre Mashiro de le rejoindre pour devenir les plus grands mangaka que le Japon ai jamais connu. À tout ça vient se mêler l'amour de Mashiro pour Azuki Miho, qui elle rêve de devenir seiyu. Ils se promettent qu'ils ne se reverront plus tant qu'ils n'auront pas chacun accompli leur rêve, mais que le jour où cela arrivera, ils se marieront.

Avis :
On commence fort avec cet anime qui est le chouchou de Boubisis, il ne jure plus que par Bakuman. Je reste beaucoup plus tempéré dans mon avis que lui. L'anime se classe dans la moyenne haute, mais ne reste pas inoubliable.
Le scénario par d'une base intéressante mais répète trop souvent la boucle : je soumet mon nouveau manga / il arrive presque à être le meilleur mais échoue de justesse / je garde espoir et fait un nouvelle essai. La boucle classique du shounen quoi, on sent un peu trop la grosse ficelle. Heureusement quelques évènements parallèles qui viennent donner un peu de volume à l'histoire. Les relations amoureuses entre les deux couples de la série passe en l'arrière plan, en particulier le couple Mashiro/Miho qui est pourtant un des pilier central de l'intrigue.
Graphiquement je trouve que la série a un petit côté "rétro", on retrouve le style de dessin des animes du début des années 2000, ça a son charme. Plus anecdotique l'uniforme du lycée où se trouve les héros au début de l'anime est vraiment laid. u_u
Niveau son rien de particulier, l'opening fait aussi "rétro" et la je trouve ça plus moyen par contre.

Conclusion :
Ça se laisse regarder, je n'ai rien de particulier à dire pour défendre ou descendre Bakuman. Les plus extrémistes disent que l'anime est une sous-merde comparé au manga original, ne l'ayant pas lu je n'ai pas d'avis sur ce point.
Spoiler :
Kimi ni Todoke Second season
Spoiler :
Image
Type : TV
Épisodes vus : 7/12
Diffusion : 12 janvier 2011 au 30 mars 2011
Genres: Romance, Shoujo

Synopsis :
On reprend la série là où on l'avait laissée à la fin de la saison 1. Sawako Kuronoma et ses amis, dont son amour toujours non déclaré Kazehaya, commencent leur seconde année de lycée et sont à nouveau dans la même classe. Mais un nouveau protagoniste fait son entrée, le grand blond comme je l'appelle, étant donnée que je ne me rappel jamais de son nom. Il se retrouve assis juste à côté de Sawako et va commencer à s'intéresser à elle.

Avis :
Le retour d'un excellent shoujo, après une magnifique moyenne première saison. Comment ça ça ne veut rien dire magnifiquement moyenne ? Bah je l'ai trouvée géniale mais ça s'essouflé un peu sur la fin faut avouer. Cette fois ci on passe de 24 épisodes à 12, ce qui est une excellente chose pour le rythme de la série. Le nouveau protagoniste est également un gros plus. Il adopte un comportement vraiment ambigu et on a du mal à cerner ses intentions réelles. Ça vient mettre un peu de relief à la première moitié de la série qui aurait été un peu trop similaire à la première saison sinon. La deuxième partie s'ouvre avec une grosse avancée pour Kuronoma qui relance à nouveau la machine. On reprend donc les points fort de la première saison en gommant la plupart des points négatifs, que du bon.
Au niveau graphique, on aime ou pas, c'est du shoujo. Personnellement ayant toujours eu un faible pour ce type de dessin j'accroche bien. On retrouve le style aquarelle que le studio maitrise vraiment bien, un régal. Les passages en SD sont également bien fendard.
Pour le son rien de particulier, les musiques ne se font pas remarquer. J'aime beaucoup l'opening, l'ending est pas mal mais moins bien que celui de la première saison. Mais surtout, surtout, on retrouve Noto Mamiko au doublage de Sawako.

Conclusion :
Si vous avez aimez la première saison, vous aimerez encore plus la seconde saison. Si vous n'aimez pas les shoujo ça sera plus dur ...
Spoiler :
Mahou Shoujo Madoka★Magica
Spoiler :
Type : TV
Épisodes vus : 2/12
Diffusion : 7 janvier 2011 au ?
Genres : Magical girls, Psychologique, Thriller

Synopsis :
Kaname Madoka vit une vie tout ce qu'il y a de plus paisible et normale. Une nuit elle rêve d'une jeu fille au cheveux noir dans un monde dévasté. Le lendemain celle découvre que cette fille, Akemi Homura, vient d'être transférée dans sa classe. Cette rencontre va bouleverser le destin de Madoka.

Avis :
N'ayant vu que deux épisodes pour le moment, c'est un avis très partiel que je vais donner. À première vu le scénario est tout ce qu'il y a de plus classique pour une série de magical girl. Un genre qui ne fait pas franchement rêver le public masculin en occident. Mais en se penchant un peu plus en avant sur la série on peut remarquer un détail de taille : le studio Shaft participe à la production. Et là c'est parti, je peux commencer à jouer les fan-boy. ^^
Le rating de la série permet déjà de voir qu'on aura droit à une série particulière, interdit au moins de 17 ans. Apparemment la série va avoir des tendances schizophréniques à mélanger le monde des magical girls avec quelque chose de plus trash et froid, on le pressent dans les deux premiers épisodes.
Graphiquement on alterne le côté "mignon" des magical girls aux couleurs chatoyantes avec le monde des "witch" qui tombe de le pure délire à la Shaft. Le character design est particulier, les personnages donne une impression bizarre sur certains plans, mais globalement j'aime bien.
Du côté de l'OST on envoie du lourd avec Kajiuara Yuki, qui devrait être un gage de qualité pour la suite de la série.

Conclusion :
Je n'ai pas encore vu grand chose de la série, mais j'en attends beaucoup. Espérons que mes attentes seront satisfaites et que ce ne sera pas un grosse déception.
Spoiler :
Petit lexique qui peut s'avérer utile.
Shounen : anime destiné à une cible masculine
Shoujo : anime destiné à une cible féminine
Seiyu : comédien de doublage
Opening / Ending : générique de début / générique de fin
Mangaka : créateur de manga
Magical Girls : plutôt explicite, série avec des filles possédant des pouvoirs magiques, genre SAilor Moon ou Mai Hime
User avatar
[MGK]nano
Ggrrooiinn
Posts: 2402
Joined: Sun 21 Oct 2007 17:48

Re: Animes/Manga

Post by [MGK]nano »

Kent.

Et merci. :bravo:
User avatar
[Mgk] Beta
Posts: 186
Joined: Mon 30 Aug 2010 12:32
Anti-bot/spam: Non

Re: Animes/Manga

Post by [Mgk] Beta »

Merci vitro et Eole :siffle:
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Trois bonnes nouvelles repérées aujourd'hui :
- on savait déjà que Kizumonogatari, la préquelle de Bakemonogatari, aurait droit à une série TV à une date toujours non définie. Et bien cette série aura également une adaptation en long métrage. Et en général qui dit long métrage, dit qualité technique supérieure à celle d'une série;
- Higurashi no Naku Koro ni aura droit à une nouvelle série d'OAV. La précédente c'était avérée pas trop mal, mais en dessous du niveau de la première saison. Espérons qu'ils fassent mieux cette fois-ci;
- le meilleure pour la fin, on n'y croyait pas vraiment, la nouvelle m'avait échappée en janvier dernier. Mais l'excellent seinen Kaiji aura droit à une seconde saison.
User avatar
[MGK]BouGeTonQ
Posts: 1195
Joined: Sun 7 Dec 2008 19:10
Anti-bot/spam: Non

Re: Animes/Manga

Post by [MGK]BouGeTonQ »

Et elle est où la bonne nouvelle? :siffle:
Image
Image
L'urgent est déjà parti,
l'impossible est en train de se faire,
pour le miracle, délai de 15 jours!
MGK GeorgeS
Posts: 794
Joined: Sat 9 Oct 2010 17:06
Anti-bot/spam: Non

Re: Animes/Manga

Post by MGK GeorgeS »

Dans ton cul.
Article 1 : j'ai peur.
Article 2 : j'ai peur.
Article 3 : j'ai peur.
Article 4 : où sont les toilettes ?
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Ceux qui aiment bien les jeux d'argent en général devrait jeter un œil à Kaiji, c'est vraiment intéressant.
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

La nouvelle fournée d'animes pour le printemps.
http://www.neko.co.nz/images/Spring2011-v2-1.jpg

En ayant très vite survolé la liste y'a des chances que je suive :
- Mashidora, du baseball côté management ...
- Kämpfer für die Liebe, seconde saison, le genre de série que je regarde un peu en cachette parce que bon, autant dire que c'est loin d'être un chef d'oeuvre. j'ai la critique facile sur la série et pourtant j'arrive pas à décrocher. ^^'
- Nichijou, j'ai vu l'épisode 00, ça m'a plu. Ceux qui ont aimé Lucky Star ou Azumanga Daioh retrouveront un style assez similaire.
- Denpa Onna to Seishun Otoko, j'ai aimé les artwork liés à l'anime, aucune idée de ce que ça raconte autrement.
- Deadman Wonderland, horror/sci-fi, ça faisait longtemps que je me suis plus laissé tenter.
- [C], bonne presse jusqu'à maintenant, on verra ce que ça donne.
- Sket Dance, le truc grand public et bateau apparemment, il en faut, je verrais si je tiens la distance.
- Hanasaku Iroha, tenté par les artworks de Kishida Mel (Sora no Woto, série des Ateliers (jeu vidéo)).
- Steins;Gate, du Chaos;Head dans un contexte différent, la première série avait un potentiel un peu sous-exploité à mon goût.
- Maria+Holic Alive, saison 2, studio Shaft, fanboy, etc ...
- Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa Mada Shiranai, parce qu'il a un long titre. ^^' Le pitch me plait aussi.
- Kaiji S2, saison 1 génial, saison 2 monstrueuse ?
- Hen Zemi, comédie, ecchi, seinen, un mélange de choc. ^^
User avatar
Vitro
Posts: 652
Joined: Mon 23 Mar 2009 21:23
Anti-bot/spam: Non
Location: In

Re: Animes/Manga

Post by Vitro »

- Kämpfer für die Liebe, seconde saison, le genre de série que je regarde un peu en cachette parce que bon, autant dire que c'est loin d'être un chef d'oeuvre. j'ai la critique facile sur la série et pourtant j'arrive pas à décrocher. ^^'
th_051_.gif
Je connais ce comportement étrange qui pousse à faire/regarder/écouter/lire quelque chose qu'on peut considérer comme extrêmement mauvais. J'ai moi-même regardé plusieurs animes dont je tairai le nom qui sont vraiment nuls, alors qu'il y en a de bien meilleurs que je n'ai jamais commencé ou fini. C'est un peu aussi ce qui donne un certain charme à la japanim qui nous sert ce genre "d'oeuvres" à profusion, et qui nous permet d'être rassurés quant à nos capacités personnelles à analyser, comprendre voire créer l'art ; peut-être même que ces déchéances ont été pensées pour flatter l'ego du spectateur qui pourtant tire un certain plaisir à regarder ces séries à l'intrigue douteuse sans pour autant se comparer à l'anime.

Sinon, rien ne m'attire spécialement pour ce printemps. Je jetterai peut-être un oeil à Deadman Wonderland que j'avais commencé en manga, par pure curiosité parce qu'il ne m'avait pas non plus paru indélébile au tableau de ceux qui marquent.

J'ai commencé l'anime de Shaft, type magical girl. Autant dire que je m'attendais pas à ce que ça soit si accrocheur. J'attends la suite avec impatience (ils avaient repoussé la diffusion à cause des problèmes géologiques récents aux Japon, je crois que ça a été diffusé mais j'attends qu'ils soient uploadé sur mangas-tv, seul site où je peux regarder une vidéo sans problème quand je suis à Strasbourg). C'est rare de voir un anime où il n'arrive "rien" au personnage principal. Regardé Bakuman aussi, super !
Image
"je roule ensemble"

Spalk, prophète ivoirien.
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Ouais, bien ficelé le scénario de Puella Magi Madoka Magica. J'en suis au même point que toi je pense, épisode 10 en attendant que la suite soit diffusée. Shaft a tout de même le chic pour se retrouver dans se genre de situation à finir les animes complètement à l'arrache, souvent parce qu'ils ont plus un rond.

D'ailleurs je me suis rendu compte qu'il manquait un film dans ma liste des choses à voir ce printemps. Erreur impardonnable puisqu'il s'agit tout de même du nouveau film de Shinkai Makoto : Hoshi wo Ou Kodomo. Sorti prévu le 7 mai au Japon. Par contre, étant donné que c'est un film il va falloir très certainement attendre la sorti en DVD/Blu-ray pour qu'il y ai du fansub de dispo.
Le trailer :
Spoiler :
On retrouve la technique irréprochable du réalisateur et de son équipe. Après la science-fiction et le monde contemporain, on part dans un univers plus fantastique avec ce film. Cet univers plus proche des productions Ghibli lui ouvrira peut être enfin les portes des cinémas français.
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Puella Magi Madoka★Magica
Image

Les séries de magical girl (Mahou Shoujo), un genre presque aussi vieux que l'animation japonaise. Un genre qui n'a que peut évolué au fil des années, la recette revient régulièrement :
- des filles mignonnes, jeunes voir très jeune de préférences;
- des costumes mignons pour aller avec les jeunes filles;
- des seconds rôles tous mignons;
- des transformations mignonnes;
- des pouvoirs mignons;
- le tout enrobé dans de mignonnes teintes acidulées et brillantes.
Des séries principalement orientées pour le jeune public féminin au final. Puis un beau jour de 2004 deux séries démarrent simultanément : Mai Hime et Mahou Shojou Lyrical Nanoha. Deux séries qui vont énormément apporter en cassant la barrière shoujo/shonen (public féminin/public masculin). L'ambiance mignonne à laquelle on été habitué prend un coup. Alors certes on ne tombe pas dans le gore, ultra violent passant du rose bonbon au rouge sang, mais les scénarios se font un peu plus profond et sombre. Un public plus large va commencer à s'intéresser aux séries de magical girl. Malheureusement ces deux excellents essais ne feront pas réellement suite, hormis les saisons 2 et 3 de Nanoha et les versions alternatives de Mai Hime.
Réussir à casser le moule du genre pour attirer plus que les jeunes filles est en effet un défi non négligeable. Toutefois le studio Shaft (Bakemonogatari, Ef - a tale of memories, Sayonara Zetsubou sensei, Maria+Holic, Hidamari Sketch, ...) aime les défis et l'a donc relevé avec Puella Magi Madoka★Magica.

Shaft va jouer avec les codes du genre, on va tout d'abord retrouver le côté mignon qui fait la base du style. On a donc droit a des jeunes filles dans un style plutôt "mignon" dont le personnage principal qui a un penchant pour le rose et se retrouvera accompagné par un mignon ( :mouton: ) petit animal de compagnie. Seulement voilà, Shaft c'est Shaft, et dès le premier épisode on sent l'ombre du studio et du directeur Akiyuki Shinbo planer sur la série. À vrai dire, dès les premières images on se rend compte que quelque chose sera différent. Une fille qui court désespérément dans un couleur étrange rempli de carreaux noirs et blancs, pousse une lourde porte et finie sa course devant un monde en train de tomber en ruine devant ses yeux. Le tout sur une musique toujours épique de Yuki Kajiura. (voir la vidéo à la fin de ce post)
Après cette mise en bouche de quelques minutes l'anime démarre normalement et on retombe dans une entame beaucoup plus classique. L'héroïne, Madoka, vie dans une famille heureuse, va à l'école avec ses amies, le soleil brille et les oiseaux chantent. Et puis surprise (ou pas) une élève un peu étrange est transférée dans la classe de Madoka, le GROS classique. Un détail toutefois aura attiré mon attention dans cette intro tellement c'est rare de voir ça dans une série japonaise. C'est le père qui fait la cuisine et la mère qui travaille. OK, ça n'apporte rien à la série en elle même, mais ça m'a quand même fait tilté.
Bref, arrive la moitié de l'épisode et Shaft reprend les choses en main pour nous rappeler qu'ils sont là pour relever un défi et que non, Madoka★Magica n'est pas une série de Magical Girl comme les autres. Après ce second avertissement on retombe dans une trame classique avant l'assaut final. La dernière partie de ce premier épisode marque définitivement sa différence avec ce qu'on avait l'habitude de voir et Shaft s'en donne à cœur joie de façon totalement débridé dans un style qui leur est cher : le style sous acide. Ce que vous allez voir dans cette dernière partie, je peux vous assurer qu'il y a peu de chance que vous l'ayez vu autre part auparavant dans un anime.

Au final Puella Magi Madoka★Magica se retrouve à la croisé des chemin entre un Mahou Shojou lyrical Nanoha, Mai Hime et Black Rock Shooter. Je ne vais pas m'étaler plus que ça sur le scénario de la série qui joue un grand rôle dans sa qualité. Même s'il n'est pas exempt de tout reproche, il est vraiment bien construit dans le but d'accrocher le spectateur. On aura droit à quelque chose de plus sombre que ce qu'on aurait pu croire au premier abord. La série arrive à placer quelques passages bien "What The Fuck!" qui surprennent. Et puis surtout, il y a un personnage que je suis obligé d'évoquer, le cas Kyuubey.
Spoiler :
Pour ceux qui n'ont pas vu les premiers épisodes, il y a une forme de léger spoil dans ce qui va suivre. Mais putin, Kyuubey quoi, la doubleuse derrière ce personnage a vraiment fait un excellent travail pour faire ressortir la non-personnalité de ce personnage. Franchement, c'est la première fois que dans un anime je me dis : "Mais c'est quoi cette connerie, va crever connard, enculé, batard! Stop, arrêtez d'écouter ce fourbe!"
La question du pouvoir et de ses implications dans Madoka★Magica joue également un rôle important. Shaft adopte un point de vue particulier concernant ce point.
Spoiler :
L'héroïne mettra longtemps à se décider et ce sont les personnages autour d'elles qui forgeront sont choix et la feront évoluer au fil de la série. Là où dans une série plus classique le pouvoir donné à la jeune fille apparait plus comme une bénédiction. On finit par se demander si on verra un jour dans la série le costume que Madoka porte dans l'opening.
En ci qui concerne la qualité du dessin et de l'animation, ma foi, c'est du Shaft. Ils cachent la misère de la diffusion TV avec leur style si particulier et mettent les bouchées doubles sur la sortie en version DVD/Blu-ray qui bénéficie d'une qualité largement supérieure comme à l'accoutumé. Le style du character design est également assez particulier, proche de ce qu'on trouve dans Hidamari Sketch du même studio. L'OST quant à elle est signée par la très grande Yuki Kajiura et accompagne bien la série. Plusieurs thèmes sont particulièrement accrocheurs, vivement la sortie de l'OST en CD pour en profiter pleinement.

Conclusion :
Mission accomplie pour Shaft dans cette série de magical girl revue et corrigée. D'autant plus qu'il est à noter que Puella Magi Madoka★Magica est la première série originale de Shaft. Toutes les autres (Bakemonogatari, Ef - a tale of memories, Sayonara Zetsubou sensei, Maria+Holic, Hidamari Sketch, ...) sont des adaptations de manga, roman ou visual-novel. Le studio n'arrive pas en terrain complètement vierge (Nanoha, Mai Hime, Black Rock Shooter) mais réussi à magnifier tout ce qui c'était fait avant lui au sein d'une même série. Il ne fait nul doute que Madoka★Magica aura réussi à attirer un public bien plus large que les fillettes de 7 ans (top #9 au classement MyAnimeList), montrant le réel potentiel du genre. Espérons que cette fois-ci la succession suivra.

Un trailer (fanmade et carrément bien foutu) pour vous donner l'eau à la bouche :
Spoiler :
User avatar
[MGK] Eole
Team Admin
Posts: 5765
Joined: Thu 2 Aug 2007 08:55
Anti-bot/spam: Non
Second antispam: Oui
Location: Réunion // Paris
Contact:

Re: Animes/Manga

Post by [MGK] Eole »

Même pas de contre-avis de Vitro, je suis déçu. :(
User avatar
Vitro
Posts: 652
Joined: Mon 23 Mar 2009 21:23
Anti-bot/spam: Non
Location: In

Re: Animes/Manga

Post by Vitro »

Attends, laisse moi au moins le temps d'avoir le temps de regarder la fin, relire et rerelire puis de m'engager dans la réponse. :langue:
Vitro, qui est chargé et loin du PC ces derniers temps.

PS: tu m'as fichtrement donné envie.
Image
"je roule ensemble"

Spalk, prophète ivoirien.
Post Reply